Megève, authentique et sauvage

Déborah Pham

L'histoire

Megève réveille en nous de lointains désirs nomades. C’est l’après-midi et la lumière décline déjà. La neige éblouissante au matin révèle de nouvelles couleurs lorsqu’elle habille les sapins et les maisons d’une couche poudreuse. On s’aligne sous le toit d’un chalet décoré de stalactites, en attendant les instructions de notre guide de montagne. Il arrive, déballe bâtons de ski et raquettes. On est prêt à découvrir les bois alentours, emmitouflés dans d’épaisses couches de laine. En chemin, on apprend à reconnaître les traces de pas d’animaux dans la neige, leur nourriture, et leurs lieux de prédilection où trouver refuge. Au bout de notre route, le réconfort et la chaleur d’un feu de cheminée dans un chalet savoyard.

Sur la place de l’église, des chevaux de traits attendent leur première course. Chaque jour, une calèche parcourt les rues pavées au rythme saccadé d’un trot enjoué. Tout près du ruisseau qui traverse le centre historique de Megève, on se dirige vers une ruelle étroite qui nous mène aux remontées mécaniques en forme d’oeufs. Le vertige d’abord, puis un panorama à couper le souffle. Il ne faut qu’une poignée de minutes avant de nous retrouver perchés à 1800 mètres d’altitude.

Pour raviver nos instincts d’aventurier, Megève déploie ses plus beaux atours avec ses monts recouverts de neige, ses reliefs, ses pics et ses lacs. Les plus téméraires opteront pour une randonnée en ski au coeur du massif du Mont Blanc ; les autres pourront découvrir la Mer de Glace ou le Col d’Entrèves. Les inconditionnels de Jack London ne manqueront pas de rendre visite à Bruno Cornali, musher passionné, niché sur les hauteurs du Mont Villard. Bruno nous fera découvrir les environs de jour comme de nuit, aux côtés de ses chiens de traineau, mi-loups, mi-peluches.

Quelle que soit l’expédition choisie, on rentre de son périple les joues rosies, les jambes endolories et le ventre creux. Une aubaine quand on sait que les meilleurs restaurants de la région sont ici, entre cuisine gastronomique étoilée et spécialités savoyardes dont la réputation n’est plus à faire. Raclette et tartiflette d’un côté, nems au Reblochon et risotto fromage de montagne et cèpes de l’autre. Les gourmets savent à quoi s’en tenir.

Megève dissimule de nombreux secrets qui nous ont été révélés par ses habitants. Ceux-là nous diront que seules les montagnes sont capables de révéler l’explorateur qui sommeille en nous, résolument prêt à découvrir ces paysages typiques de boule à neige.

Quand y aller ?

Bien que ce soit un village charmant au printemps, quand l’hiver et la neige laissent place aux fleurs en lui donnant des airs de maison de poupée, Megève est sublime à la mi-saison, à cheval entre l’automne et l’hiver, tout juste avant la haute saison.

Comment y aller ?

Par la Gare de Sallanches qui se trouve à 12km du village. S’y rendre en voiture pour profiter des villages alentours.

Expériences

Explorer les stations de ski la nuit

Devenez un oiseau de nuit en parcourant les pistes après minuit (ou de 18h à minuit). Montez à bord d’une dameuse dans une station déserte, puis cassez la croûte au beau milieu des montagnes, alors que les animaux quittent timidement leur tanière.

Découvrir un élevage de rennes installé en Haute-Savoie

Visiter l’un des derniers élevages de rennes avec une vue imprenable sur le Massif du Mont Blanc. Rendez-vous au Domaine de Coulairon tenu par des éleveurs passionnés et amoureux de la nature qui vous feront découvrir leur métier.

Jouer les apprentis musher

Arpentez le large territoire du Mont Villard aux côté de Bruno Cornali et de sa meute de chiens de traineaux. Laissez-vous guider, puis apprenez le langage du musher pour guider vos huskies en tête de file. Une expérience inoubliable à tout âge.

Nos adresses

La Ferme de Joseph

L’incontournable

Déguster une raclette à la ferme, il n’y a rien de tel. Ici, elle est servie à l’ancienne avec l’excellent fromage de la région. Vous pourrez aussi opter pour une fondue savoyarde savoyarde ou suisse. Quel que soit votre choix, vous verrez que tout y est délicieux. Au rez-de-chaussée, vous trouverez d’ailleurs une épicerie fine pour rentrer avec une sélection de bons produits.

259, Route du Coin

Flocons de sel

Cuisine d’altitude

Ceux qui doutaient encore que la cuisine pouvait être un art à part entière changeront d’avis en goûtant à la cuisine d’altitude d’Emmanuel Renaut. Meilleur ouvrier de France et trois étoiles Michelin au compteur, on touche à la perfection. Réservez votre diner en salle ou en cuisine pour profiter du ballet des cuisiniers pendant le coup de feu.

1775, Route du Leutaz

Le Domaine de la Sasse

Les bisons de Haute-Savoie

Le restaurant de Dominique Meridol est accessible en hélicoptère ou à pied (après une marche de 30 à 60 minutes). On y déguste du bison sous différentes formes, une viande aussi rare qu’atypique. Les bêtes sont élevées sur place par un restaurateur mi-poète, mi-philosophe. Tout est local et fait maison dans les montagnes du Mont Joly. Une vraie pépite.

Mont-Joly

Le Tigrr

Design, luxe et dim sums

Suite à son ouverture à Courchevel et Saint Tropez, le Tigrr s’est installé à Megève en reproduisant une recette qui fonctionne parfaitement. On s’y rend pour partager quelques dim sums en dégustant un cocktail signature ou une coupe de champagne. Parfois, la soirée se prolonge autour d’un dîner dans une atmosphère contemporaine et intimiste.

18, Rue Ambroise Martin

La Sauvageonne

Jusqu’au bout de la nuit

Cette ancienne grange de ferme transformée en restaurant est une véritable institution. Son décor typique de montagne cache bien son jeu. En effet, La Sauvageonne est avant tout un lieu de fête où danser toute la nuit en sirotant son cocktail. Les connaisseurs y trouverons une intéressante collection de cigares en provenance de La Havane, à apprécier dans un fumoir cosy.

Hameau du Leutaz

Le Bar du Chalet Zannier

Bar gentleman

Le feu de la cheminée crépite tranquillement tandis qu’on sirote un cocktail qui n’a pas de nom. Ici, le barman n’hésitera pas à vous créer une recette sur-mesure. Pour les petites faims, il y a quelques snacks à partager et une carte de plats et de desserts. Service en continu de 11h à 1h du matin, pour grignoter en regardant la neige tomber.

367, Route du Crêt

Angel des montagnes

Esprit cocooning

Le lieu idéal pour rapporter un peu de l’esprit « chalet » à la maison. Il y a de larges couvertures moelleuses en laine dans lesquelles on rêverait de faire une sieste, mais aussi les vêtements pour bébés, ou encore de la vaisselle sublime. On aime leur style qui mélange parfaitement le côté rustique des montagnes à une vision plus épurée, et plus contemporaine.

51, rue Charles Feige

Le Soli

L’authentique

Babioles, trésors et curiosités s’accumulent dans cette boutique charmante en plein centre du village. On y trouve toutes sortes de choses, entre antiquités et objets faits main, larges meubles et grigris en bois. N’hésitez pas à vous informer auprès du vendeur passionné. Il sera ravi de vous aiguiller si vous cherchez l’objet rare.

33, Rue de la poste

Les Chapieux

Nature brute

Du côté la Tarentaise se trouvent les Chapieux, un lieu méconnu dont la beauté nous laisse sans voix. La randonnée commence par un chemin escarpé, une forêt de sapins puis un petit ruisseau. Tout nous transporte, le bruit du vent et parfois celui des éboulis de neige qui rythment notre marche. Une marche à faire à l’intersaison pour ses sublimes couleurs d’automne et en hiver avec un guide.

Les Chapieux