Plongée en pleine nature à Comporta

Ann Abel
2018 04 10

L'histoire

2018 04 10

La région de Comporta cache sa sophistication sous sa rusticité. Et c’est justement l’appel de cette beauté irrégulière qui nous fait quitter Lisbonne pour la rejoindre. Comporta est un pont sauvage entre Setúbal et l'Alentejo: les champs y débordent de chênes lièges aux contorsions magnifiques, les prairies sont couvertes de fleurs sauvages éclatantes et tout le territoire est zébré par le vert intense des rizières et par le labyrinthe des canaux: Comporta signifie « une porte qui retient l'eau ». Au-delà des dunes, les plages de sable blanc font partie des plus belles d'Europe et on pourrait les croire sans fin car il est bien impossible d’en parcourir toute la longueur à pied.

L'architecture de la région participe largement à son charme. Les “Comporta cabana” typiques sont la version portugaise de la “tiny house” américaine mais elles ont vu le jour bien avant que les “tiny house” ne soient à la mode. Elles parsèment la campagne et leur architecture caractéristique et faussement simple se sert des matériaux bruts de la région: le bois vieilli et le chaume remontent même le long de leurs murs. Architectes d'intérieur, créateurs de mode et artistes en vue ont déjà été nombreux à céder à leur charme et à en faire leur retraite paisible loin du tumulte de la ville.

Ce sont ces visiteurs de passage, ces résidents occasionnels qui ont poussé le public à surnommer Comporta « les Hamptons de Lisbonne » ou à la comparer à Ibiza, à St-Barth ou à José Ignacio. Mais ces comparaisons ne font pas vraiment honneur à la personnalité de Comporta, qui a une magie bien à elle. Le petit village n’est pas seulement le refuge des influents, qui viennent ici vivre d’amour et d’eau fraîche, marcher pieds nus dans le sable et faire tomber le masque de la vie publique. C'est un lieu où tout le monde est accueilli à bras ouverts. Un endroit où on mange du poulet avec les doigts dans un modeste restaurant routier comme Dona Bia, et où on dévore des fruits de mer les pieds dans le sable, dans un restaurant de plage comme Sal – avec, pour son voisin de table, rien d'autre que de l'intérêt et de l'amabilité, qu'il s'agisse d’un pêcheur local au visage parcheminé, d’un visiteur étranger ou d’une célébrité.

Comporta ne se résume pas non plus à son village éponyme. C'est aussi une région côtière entre l'Atlantique sauvage et l'estuaire du Sado – une escale importante pour les oiseaux migrateurs de retour d'Afrique qui est parcourue chaque année par plus de 250 espèces. Sur ses 12 500 hectares, elle cache sept hameaux et quelque 65 kilomètres de plages immaculées, quasi désertes.

Comporta est un de ces lieux où il n'y a à la fois rien à faire – se reposer, déconnecter et parfois inviter ses nouveaux amis à dîner sous la pergola – et tout à faire. On aime observer les dauphins qui s’amusent dans les vagues, se promener à cheval pendant des heures sur le sable et regarder les journées s’étirer sans fin sur l'une des sept plages. Il n’y a ici ni chaises longues ni parasols à profusion. Comme tout le reste de la région, les plages de Comporta sont restées exactement telles que la nature les voulait.

A6d59ad1 1c74 42fb 8590 49a93ac31fbb
8adebcaa 320b 4ee7 b841 cf47d6d409fc

Quand y aller ?

Comporta est surtout une destination estivale et sa vie sociale bat son plein de juin à août. On apprécie les mois chauds qui la précèdent et lui succèdent, notamment les mois de septembre et d'octobre. L'air est encore doux, la mer est toujours aussi chaude et il est plus facile de trouver une table libre au restaurant.

2018 04 10

Comment y aller ?

La voiture est le seul moyen d'atteindre Comporta. La route au départ de Lisbonne (entre une heure et une heure et demie selon le point de départ) est magnifique, à commencer par la traversée du pont suspendu du 25 Avril qui relie la ville à la région farouche de Setúbal.

2018 04 10

Expériences

2018 03 29

Explorer la région à cheval

Vous serez guidé par un cavalier émérite de Comporta, dont toute la famille est passionnée d'équitation depuis des générations. Votre cheval vous emmènera sur des plages fantastiques, au-delà des dunes qui s'étendent à perte de vue, à travers les rizières et le long des "Comporta cabanas", les cabanes de pêcheurs traditionnelles de la région. En chemin, arrêtez vous dans un vignoble pour une dégustation de vins portugais.

2018 03 29

Sillonner le Val Real

Suivez notre guide et partez à l'aventure en kayak à travers les méandres du Vala Real. Ce "canal royal" est la principale source d'eau des rizières de la région, et abrite de nombreux secrets et une large variété d'animaux. A mi-chemin, un pique-nique gastronomique vous attend, pour un déjeuner sur l'herbe au bord de l'eau.

2018 03 29

Dans le royaume des dauphins

A bord d'un bateau, quittez Setubal ou Troia, en direction de l'Estuaire du Sado. A la barre, un expert de la faune qui vous racontera tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les mammifères marins et les oiseaux qui peuplent ce véritable paradis des ornithologues. A la fin de la journée, dînez sur le pont devant les paysages enflammés par le coucher de soleil.

Nos adresses

O Dinis

La mer sous son plus beau jour

Dinis Parreira est pêcheur et il est à la tête du bar-restaurant qui porte son nom sur la plage de Carvalhal. Ce n'était à l'origine qu'une tente, qui s'est transformée au fil du temps en une jolie maison bleue dans le style rustique de la région. Le restaurant est connu pour ses excellents poissons grillés - vivaneaux, sardines - et ses fruits de mer incroyablement frais. Vous ne risquez pas de vous trompez mais nous vous conseillons le riz aux fruits de mer et les palourdes bulhão pato, arrosées de la sauce typique à base d'huile d'olive, de citron et d'ail.

Praia do Carvalhal, Lagoa Formosa, Grândola

Sem Porta

Raffinement décontracté

Le nom de ce restaurant chaleureux hébergé par le seul hôtel de luxe de la région, le Sublime Comporta, signifie « sans porte » et il lui va à merveille. Le grand chef de Lisbonne, Ljubomir Stanisic (du 100 Maneiras), supervise la cuisine et fait la part belle aux 300 variétés d'aromates et de légumes qui poussent juste à côté, dans le jardin bio de l'hôtel. Le chou-fleur braisé au lait de coco et au kimchi partage la carte avec les joues de porc mijotées au vin rouge. Un tout nouveau “Food club” confidentiel organise des dîners nocturnes dans le jardin.

EN 261-1, Muda, CCI 3954, Grândola

Dona Bia

Local par excellence

Ce restaurant de bord de route ne paye pas de mine mais c’est une véritable expérience locale. Les visiteurs huppés y mangent coude-à coude avec les pêcheurs et les fermiers du cru et on y dévore les plats campagnards typiques du Portugal comme l’açorda - la soupe au pain et aux fruits de mer - ou le riz aux couteaux. Les portions sont très larges, prévoyez de partager. Ce n'est pas le seul excellent relais routier des environs : si vous cherchez une adresse encore plus confidentielle, essayez Gervásio ou Tobias.

Torre-Comporta, Comporta

Museu do Arroz

Le grand classique de Comporta

Construite en 1952, cette ancienne usine de transformation de riz s'est métamorphosée en un bel espace polyvalent abritant, entre autres, un musée dédié à l'histoire de la culture du riz. On y trouve aussi, à côté des expositions de machines anciennes, un restaurant et une terrasse très chics. Ils ont été imaginés par Ze et Isabel Carvalho, deux des tout premiers pionniers qui ont contribué à faire connaître Comporta il y a 20 ans et qui sont devenus des célébrités locales. L'établissement concocte d'excellents plats de riz mais on s’y arrête surtout pour boire un café ou siroter un cocktail élaboré et un verre de vin régional.

Estrada Nacional 253-1 Km 0, Comporta, Alcacer do Sal

Comporta Café

Institution locale

Cet établissement emblématique de la plage de Praia da Comporta est le point de chute préféré des amateurs de café, de bière locale glacée et de sangria blanche maison, une spécialité de la région. Les terrasses mi-ombre mi-soleil, les grands poufs colorés et les hamacs regardent tous vers l'Atlantique et le bruit des vagues fait office de bande-son. Au coucher du soleil, la nature joue un véritable spectacle de lumières et l’air nocturne vibre au son des platines ou des guitares acoustiques.

Praia da Comporta, Grândola

Cavalhariça

Phénomène contemporain

Cette ancienne étable est devenue l'un des restaurants les plus influents de la région : moderne et éclectique, il est dirigé par un ancien disciple de Sem Porta. Le barman, Fábio Nobre, réalise les cocktails les plus sophistiqués des environs. Nos préférés: le Cavalariça sour, composé d'amarguinha (liqueur d'amande portugaise), de porto tawny, de jus de citron frais et de pomme, et le bellini à la poire et à la prune fabriqué avec de la purée de fruits maison. Les cocktails sans alcool sont aussi légion et chaque soir, on se presse autour de l’apéritif “huîtres et cocktails”.

Rua do Dryer 9, Comporta

Praia de Aberta Nova

Soleil, sable et océan sans fin

Il est difficile de choisir une plage parmi toutes celles qui s’épanouissent à Comporta mais on aime particulièrement celle-ci, moins fréquentée et à la beauté sans fards - une vaste étendue de sable blanc immaculé qui rencontre l'océan dans un tumulte d'eaux turquoise. On s’y sent parfaitement coupé du monde, mais il y a des sauveteurs, des douches propres et un ravissant petit restaurant qui cuisine des croque-monsieurs délicieux, à accompagner d’une de leurs minuscules bouteilles de bière Sagres glacée.

N261, Grândola

Levanda

Hippie chic à emporter

Voici la preuve qu’il ne faut pas se fier aux apparences à Comporta. Les maisons de village bleues et blanches ont l'air modeste, puis on passe une porte et on découvre une véritable caverne d'Ali Baba. Levanda est l'une de ces surprises, qui cache un large éventail de vêtements “été bohème”: robes de plage et caftans aux teintes profondes et aux tissus soyeux, chapeaux et sacs en paille, accessoires de décoration à imprimés joyeux, bougies, bijoux discrets et vêtements pour hommes et enfants. A l’heure du cocktail, les sièges installés devant la maison sont un lieu de rencontre très populaire.

Largo de São João 3, Alcochete

Herdade José Maria da Fonseca

Dégustation et bien plus encore

La quasi-totalité du Portugal produit du vin et la région de Comporta, tapissée de vignobles, de caves et de salles de dégustation, n'échappe pas à la règle. Cet endroit mérite qu’on fasse le déplacement – en voiture ou en bateau –, ne serait-ce que pour explorer son splendide manoir vieux de 200 ans et pour entendre la grande histoire de la famille, qui produit ici du vin depuis des générations. Leur fabrication va des vins de table notés 94 points au Wine Enthusiast, jusqu’aux moscatels et aux vins de glace (qui existent bien ici, sous le soleil portugais).

Quinta da Bassaqueira, National Road 10, Vila Nogueira de Azeitão