Le bassin d’Arcachon, le ciel comme horizon

Antoine Lorgnier
9a07e81e cedf 4a5f 9b8b d5483928879a

L'histoire

Fe817494 d8c5 45fa af56 050b1c0e9278

L’escalier s’envole vers le sommet doré. On lève la tête pour regarder les marches disparaître dans le sable. Dans la douceur du matin, la dune du Pilat est rose. La lumière gambade autour de nous lorsqu’on s’attaque au grand monticule de sable, le plus haut d’Europe. On arrive en haut hors d’haleine. Mais on a à peine le temps de reprendre notre souffle. Perchés sur la crête sableuse, on surplombe un arc-en-ciel de bleus et de verts, le territoire mouvant du Bassin d’Arcachon. A nos pieds, le banc d’Arguin fait miroiter son eau turquoise. Perchées sur leurs échasses, les cabanes tchanquées font le guet devant la mystérieuse île aux oiseaux. Au loin, la presqu’île du Cap Ferret barre l’horizon sur fond d’Océan Atlantique et derrière nous, l’océan vert de la pinède landaise court à l’infini.

Arcachon, la « capitale », est le haut-lieu de promenade du bassin, avec son port sagement rangé, ses belles plages et ses quatre quartiers aux caractères bien trempés. Celui de la Ville d’Hiver est de loin le plus étonnant avec ses extravagantes villas 1860, un peu chalets un peu palais. On y part en balade, à la pêche aux tourelles et aux colombages, enfouis sous la végétation. En front de mer, on s’attarde dans les restaurants de la joyeuse Ville d’Eté, entre deux toits à pignon. Dans les deux autres villes, on a le coeur tourné vers le large. L’Automne veille sur le port et ses marins; le Printemps, indolent, s’étire sur les plages, à l’ombre des pins.

A l’image du Plat Pays, le soleil en plus, le Bassin d’Arcachon se parcourt à vélo. Un périple, cheveux au vent, le long des petits villages ostréicoles, Gujan-Mestras, Biganos, Audenge et tous les autres. On y met pied à terre au milieu des maisons blotties les unes contre les autres, comme pour lutter contre le vent du large. La piste disparaît parfois sous les pins maritimes. Alors, on flaire l’odeur des résineux qui se mélange à l’iode des prés-salés portée par la brise marine.

La navette maritime qui relie Arcachon au Cap Ferret a un petit goût d’aventure, comme si on partait vers l’ultime frontière avant l’immensité atlantique. On arrive côté bassin, celui des Epicuriens: c’est ici que se concentrent les cabanes ostréicoles de L’Herbe ou du Canon. On ne résiste jamais bien longtemps à une douzaine d’huîtres, ni à un plongeon dans la mer calme et chaude. Le côté Atlantique se mérite un peu plus. L’ombre des pins nous accompagne d’abord mais il faut prendre son courage à deux mains pour grimper la dune de sable qui cache la mer. Le sable s’efface sous nos pas et le soleil se fait brûlant. Mais enfin, la plage, immense, battue par les vagues aux reflets verts et bleus, fief absolu des surfeurs. Le soir, c’est dans les restaurants et les bars branchés de Lège-Cap Ferret que le coeur de la presqu’île continue à battre, jusque tard dans la nuit.

Elsacaza collectionist capferret
18122016 30072016 b83a4263

Quand y aller ?

C’est bien sûr l’été que le bassin d’Arcachon connaît sa plus grande affluence, au moment où le soleil est omniprésent. Attention, la seule route qui dessert la presqu’île de Lège-Cap Ferret est alors souvent engorgée en fin et début de semaine. Mieux vaut arriver en décalé ou hors saison. Le printemps et l’automne ont beaucoup d’avantages. De nombreux restaurants, bars et activités sont encore ouverts et les plages infinies et désertes du bassin se parent de lumières extraordinaires.

75405534 6356 4a86 96ad a9a50b40e226

Comment y aller ?

Il y a plusieurs options pour rejoindre le Bassin d’Arcachon. On y arrive en faisant escale à Bordeaux: sa gare est bien desservie depuis toutes les grandes villes françaises et des vols atterrissent régulièrement dans son aéroport en provenance des principales capitales européennes. En voiture, on peut ensuite prendre la A660 pour Arcachon ou la D106 pour le Cap Ferret. Mais le train pour Arcachon est la solution la plus facile et la plus détendue. On rejoint ensuite le Cap Ferret en montant à bord d’une des navettes maritimes.

5c220015 ced4 4bab b764 84fedfe35a1a

Expériences

Dennis kummer 137691

Prendre les chemins buissonniers

Partez sur les chemins du littoral dans les pas de notre guide locale passionnée. Suivez-la dans une balade atypique, le long de la nature sauvage et des villages de son enfance. Poussez des portes fermées, empruntez des chemins secrets et rencontrez ses producteurs favoris au fil de l’océan.

28323136305 a1edc8eed9 k

Enfiler les bottes d’un ostréiculteur

Embarquez tôt le matin dans la plate de Christian - sa barque ostréicole à fond plat. Débarquez près de son parc à huîtres et à marée basse, parés de bottes et de gants, apprenez son métier et le cycle de vie des huîtres. Christian vous encouragera en ouvrant des huîtres: «ca donne des forces».

2677308959 f1fec72c0f b

Dégustation en mer

Quittez la plage de L’Herbe à bord d’une pinasse traditionnelle, accompagné de Gildas, notre œnologue passionné et d’un ravitaillement d'huîtres du bassin. Gildas déballera sa sélection de grands crus du Bordelais sur le pont vernissé du bateau pour vous faire découvrir ses associations vin-mer préférées. Avec à l’horizon, les cabanes tchanquées de l’île aux oiseaux.

Nos adresses

Lagune café

A l’ombre des pins

Au Lagune café, on déjeune les pieds dans le sable. La nature tient lieu de décoration avec les immenses pins maritimes tout autour et le bassin d'Arcachon à l’horizon. L’endroit est si secret qu’il n’est pas facile à trouver. On aime ses brochettes de poissons frais et son ambiance de cabane du bout du monde.

Plage de la Lagune, La Teste-de-Buch
Tél. : 05 56 22 95 97

Café de la Plage

Institution de bord de mer

Le café de la Plage existe depuis plus de 50 ans et nombre d’Arcachonnais ont pris l’habitude d’y boire le café en regardant la mer. L’atmosphère est un peu désuète avec ses chaises et ses tables d’une autre époque. On y mange à deux pas de la plage des grillades savoureuses au déjeuner ou des plats de poissons le soir.

1, bld Veyrier-Montagnères, Arcachon
Tél. : 05 56 22 52 94

La cabane du Mimbeau

Dîner avec vue

Sur la plage sauvage du Mimbeau, la cabane du Mimbeau a les pieds dans l’eau. Elle ne sert que des huîtres et des fruits de mer extra-frais, dans un décor de jardin romantique sur des tables en fer colorées. Les soirs d’été, la grande terrasse de planches se transforme en salle de concert avec vue sur la dune du Pilat.

28, Avenue de la Conche, Cap-Ferret
Tél. : 05 56 60 61 67

Le Bronx

Sur un air de jazz

Dans le décor cosy du Bronx, on déguste à la même enseigne grands crus du Bordelais et vins de petits producteurs biologiques. Il faut y aller aussi et surtout pour écouter la programmation musicale pointue entre jazz et blues.

15 rue Sully Melendes, Arcachon

Chez Pierrette

Terrasse détendue

Dans le petit village du Canon, Chez Pierrette est un lieu étonnant qui cache sa grande terrasse décontractée derrière une façade de maison de vacances. Sous ses arbres et ses lampions, on passe la soirée entre amis devant des tapas délicieuses et des cocktails bien tassés. On adore son ambiance festive, un peu brouillonne mais très sympathique.

6, Allée des Cupressus, Le Canon-Cap-Ferret

White Garden

Lieu caméléon

Au coeur du port de La Vigne, le White Garden sort du lot avec son décor raffiné tout en blanc. L’endroit est un peu restaurant, un peu bar lounge, un peu boîte de nuit: on saute de l’apéro au dîner et à la piste de danse sans interruption et toujours dans une très bonne ambiance.

5 allée Teinturin la Vigne, Lège-Cap-Ferret
Tél. : 05 56 03 68 09

Mondiet

Les mailles du filet

Cela fait plus de 125 ans que la société Mondiet fabrique des filets de pêche. Dans ce lieu étonnant, hérité d’un autre siècle et peuplé de bobines de fils et de cordes, on observe les prouesses des ouvriers qui tissent encore les filets dans le respect des techniques traditionnelles.

Le Teich, Zone d’Activité Sylvabelle
Tél. : 05 56 66 02 38

Esturgeonnière du Teich

Caviar d’Aquitaine

L’Esturgeonnière du Teich est l’une des entreprises pionnières du caviar « made in France ». On se promène entre toutes les étapes de la fabrication de ce nouvel or noir d’Aquitaine, de l’élevage des esturgeons à la mise en conserve. On y va aussi pour déguster ses différentes variétés de caviar et comprendre toutes les nuances du caviar Perlita et Rare de Perlita.

Route de Mios, Balanos au Teich
Tél. : 05 56 22 69 50

La Maison de l'Huître

Histoire d’huître

Pour comprendre le bassin d’Arcachon, il faut comprendre l’histoire de l’ostréiculture qui lui est si intimement liée. A la Maison de l'Huître, on plonge dans le quotidien des ostréiculteurs, livrés aux humeurs de la mer et aux aléas climatiques. On y apprend les techniques d'élevage propres au Bassin d'Arcachon et l’étonnante l'histoire de l'huître à travers les siècles.

La Maison de l'Huître, Gujan-Mestras
Tél. : 05 56 66 23 71